Accueil ::> Vie culturelle et pédagogique ::> Lettres ::> Écriture ::> Partir en voyage ...

Partir en voyage ...

Les secondes 3 sur les pas de Magellan

par Lettres (I. T.).

Vendredi 25 septembre, les 2des3 visitent la Nao Victoria

Les secondes 3 ont commencé leur année de français sur le thème du voyage. Beaucoup d’écrivains ont fait voyager leurs personnages sans sortir de leur bureau ; de même les élèves ont été invités à un voyage immobile en montant sur la belle caraque sévillane, la Nao Victoria. L’important, c’est de s’imaginer le voyage terrible de Magellan et de ses hommes au 16e siècle, ce que leur a permis de faire leur guide, Roland, sympathique bénévole à l’Association des Vieux Gréements : la solitude en haute mer, la faim, les tempêtes, l’incertitude … autant d’éléments que les élèves ont lu dans le roman de Philippe Nessmann qu’ils étudient, A l’autre bout de la terre, publié chez Flammarion et qui deviennent beaucoup plus concrets, serrés autour de leur guide, sur le pont de ce beau bateau noir ! Matthieu, sur la passerelle, a craint qu’on ne puisse monter à 37 sur le navire : ils étaient 45 à s’entasser sur le pont en 1519 pour aller chercher des épices à l’autre bout de la terre. Donc, pas d’inquiétude ! Mais il suffit d’entrer dans la cabine du capitaine pour comprendre qu’il leur fallait sans doute moins d’espace qu’à nous ! Certains élèves doivent se contorsionner pour y entrer ! Mais Tristan s’y voit déjà ! Les tonneaux sur le pont ? L’exiguïté de la cale ? On comprend mieux pourquoi les réserves des marins se sont vite épuisées. Certains s’appuient sur le bastingage et se prennent à rêver en regardant au loin l’horizon rassurant du Vieux Bassin. Les lycéens regardent, écoutent, posent des questions, même en espagnol à l’équipage du navire, bref s’imprègnent du lieu et M. Thuillier et Mme Taillandier ont bien du mal à en faire redescendre certains ! Car modernité oblige, on ne peut pas vivre un tel évènement sans résister à la mode du selfie !
De retour en classe, Les élèves devront écrire collectivement un carnet de bord imaginaire d’un voyageur voulant refaire le tour du monde de Magellan après avoir lu le roman de Philippe Nessmann, en collaboration avec les élèves de madame Scheidbach en Arts visuels.

En PJ, les photos de la visite, l’interview de Philippe Nessmann et les textes du livre publié par la classe, sans oublier le magnifique travail des élèves de Christine Scheidbach en Arts visuels ! Notre livre est devenu un livre d’art, un très bel objet que l’on peut admirer au CDI ! Bravo à tous !