Accueil ::> Vie culturelle et pédagogique ::> Lettres ::> Écriture ::> Les terminales L du lycée Albert Sorel au musée…

Les terminales L du lycée Albert Sorel au musée…

Caen, le 5 février 2016

par Lettres (I. T.).

Les littéraires et les artistes du lycée en classe buissonnière ...

Si le portrait sera à l’honneur dans les nouvelles manifestations de « Normandie impressionnisme » qui se préparent, il l’est déjà pour le concours d’écriture 2016 organisé pour nos lycéens par la DAAC et nos musées régionaux. Les terminales L y sont de nouveau inscrits. La classe doit collectivement produire une petite œuvre de 1500 mots à partir d’une œuvre choisie : cette année, ce sera le Portrait de Marie-Thérèse Raulet (1925-1930) par Kees Van Dongen, tableau qui fait partie des collections du Musée des Beaux-arts de Caen. Bien sûr, la classe a déjà travaillé, réfléchi, échangé autour d’une diapo : mais rien de tel que le contact direct avec l’œuvre d’art ! La professeure de littérature, Isabelle Taillandier, et la professeure d’arts, Johanna Vautier, se sont donc associées pour emmener les élèves de terminale L dans un petit marathon muséal ! Y étaient associés les optionnaires d’arts plastiques issus d’autres terminales. Ainsi, les élèves de TL ont pu voir le tableau original qu’ils doivent placer au centre de leur production écrite, et l’impression très différente qu’il peut procurer.
Mais nous en avons tous profité évidemment pour faire un tour complet du musée, aller voir l’exposition temporaire qui se terminera le 14 février prochain autour d’un tableau d’habitude accroché à Milan : le Souper à Emmaüs de Caravage (1606). L’exposition expose toutes les variations possibles autour de ce thème. Nous sommes tous restés un moment en particulier devant celle de Bill Viola, vidéographie réalisée en 2000.
Après un pique-nique au château, nous avons marché jusqu’à l’Abbaye aux Hommes pour nous rendre à l’Artothèque de Caen. Nous avons été accueillis par… une ancienne élève du lycée Albert Sorel qui y travaille depuis deux ans, Lauriane Paturel, et sa chargée de médiation, la passionnée et passionnante Marie Leloup, qui a proposé aux élèves un exposé des politiques culturelles en France, des métiers de l’art, un cours d’art moderne, un cours de philo… et tout cela dans le magnifique décor de l’artothèque. Nous avons découvert l’exposition Bernard Queniaux et son inénarrable Ensemble non monochrome mais rehaussé par têtes d’éléphant. Et nous avons parcouru le « dressing » (le mot de Karima restera !) de l’artothèque, toutes ces œuvres que l’on peut emprunter moyennant un abonnement et exposer chez soi de façon temporaire !
Bref nos terminales sont rentrés fourbus, mais heureux, les carnets de notes pleins et la tête pleine de couleurs et d’idées pour leurs prochaines réalisations !

En pièces jointes, la pièce de théâtre écrite par la classe, sa réalisation plastique et son classement au concours !