Accueil ::> Vie culturelle et pédagogique ::> Lettres ::> Écriture ::> Les bonnes résolutions des vacances !

Les bonnes résolutions des vacances !

Ce que je peux lire dans ma chaise longue ...

par Lettres (I. T.).

Hé oui ! Pendant les vacances, l’adage « On lit 20 minutes par jour, tous les jours, sauf le dimanche ! » reste d’actualité. Et là, plus d’excuse, plus de mauvaise foi, arguant que vous avez une tonne d’exercices de maths et interro en histoire-géo …

Aïe ! Vous n’avez pas compris le verbe « arguer » ? Oulala ! Cela veut dire qu’il est temps de vous y mettre, histoire d’acquérir enfin le nombre de mots que vous êtes censés connaître à votre âge !
Si vous n’êtes pas convaincus, je vous laisse méditer cet extrait d’une interview d’un de nos plus célèbres académiciens :

« Apprendre sa langue, c’est apprendre à penser, […] comprendre le monde actuel, […] un début de culture générale.
[…] De moins en moins de jeunes Français ont, à l’heure du bac, une aisance minimale dans la lecture et l’écriture. De ce fait, ils s’excluent de toute possibilité de trouver un jour un emploi véritable. Pis, ils deviennent étrangers dans leur propre pays. Comment ne pas prévoir que ces « zones de non parole » vont engendrer d’autres « zones de non droit » ?
Le langage est le premier des liens. C’est lui qui crée une communauté. Le langage est la première des choses communes : le fondement de la République. »
Erik Orsenna, Académicien français (Le Point, 27/08/09)

Ouvrir un livre, c’est ouvrir les portes de l’imagination et découvrir le monde sans bouger de chez soi, défier le temps …
Je vous propose trois paniers de lecture, dans lesquels vous pouvez piocher selon vos envies :
1. Combler ses lacunes
2. Préparer sa première
3. Lectures d’été

LES DROITS IMPRESCRIPTIBLES DU LECTEUR, selon Daniel Pennac (Comme un roman, 1992)
1. Le droit de ne pas lire.
2. Le droit de sauter des pages.
3. Le droit de ne pas finir un livre.
4. Le droit de relire.
5. Le droit de lire n’importe quoi.
6. Le droit au bovarysme (maladie textuellement transmissible).
7. Le droit de lire n’importe où.
8. Le droit de grappiller.
9. Le droit de lire à haute voix.
10. Le droit de nous taire.

Il vous reste maintenant à ouvrir la pièce jointe, à l’imprimer ou l’enregistrer sur vos tablettes et à aller chez votre libraire ou dans votre bibliothèque favorite ! N’oubliez pas de commencer par fouiller dans la bibliothèque familiale : il y a des chances que vous y trouviez des trésors !